dons

Sur cette page j’ai conservé certains des dons spirituels les plus importants ayant une relation avec l’actualité eschatologique ou l’Epouse du Christ. Ils sont classés par ordre de dates du plus ancien au plus récent.

 


 Apocalypse  20:10  Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.

 

SONGES OU VISIONS RECUS DU SEIGNEUR

 

Toute personne qui est proche du Seigneur, devrait avoir des dons spirituels et cela pour une raison simple, c’est la parole de Dieu qui le dit.

Joël 2:28  Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions.
1 Corinthiens 14:1  Recherchez la charité. Aspirez aussi aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie.

Pour ce qui me concerne, la chose sonne comme une évidence et a fait partie de ma vie spirituelle dès les premiers jours de ma conversion. Au début ce furent les dons eux-mêmes qui s’imposèrent dans ma vie, puis plus tard avec le temps et l’instruction, l’intelligence de leurs interprétations. La sagesse qui permet l’interprétation des songes, visions et prophéties, ouvre également la porte de la compréhension de la Bible qui est dans sa globalité un livre de révélations, dont les lectures sont possibles à plusieurs niveaux. C’est pourquoi j’ai scindé en deux parties mon travail : le site pour l’interprétation de la Bible et le blog pour suivre l’actualité et la commenter.

Sur cette page j’ai conservé certains des dons spirituels les plus importants ayant une relation avec l’actualité eschatologique ou l’Epouse du Christ. Ils sont classés par ordre de dates du plus ancien au plus récent.

  1. Vision concernant la Suisse - fin des années 70
  2. L'Apocalypse du chapitre 4 à 7
  3. Sur le président Sarkozy - 2008 -
  4. Eruption
  5. De Jérusalem à Bethléem - 2008 -
  6. De la porte au jubilé - août 2008 -
  7. Les jumeaux du temps de la fin - août 2009 -
  8. Bataille monétaire - avril 2010 -
  9. La nouvelle génération politique - octobre 2010 -
  10. Les contrastes de la Pentecôte - juin 2011 -
  11. De Chavouot au feu de la Pentecôte - août 2011 -

 

Vision concernant la Suisse - fin des années 70

Vision de l’Eternel: Le Seigneur me montra une statue, une idole.
Puis il me montra un homme, qui s’avança et s’agenouilla devant cette idole pour l’adorer.
Puis une main apparue, seule dans le vide, au-dessus de la statue et de l’homme.
Cette main tenait une épée. Elle s’avança vers l’idole et la frappa avec beaucoup de violence, et encore et encore, jusqu’à ce qu’il n’en reste plus rien.
Puis une voix se fit entendre, elle dit : « cette idole représente Mammon le dieu de l’argent et cet homme est une nation, cette nation c’est moi l’Eternel qui va la ruiner. »
Et la voix retentit à nouveau et me dit le nom de la nation que l’Eternel va ruiner. Cette nation c’est la SUISSE. La rouge, EDOM.

Vision désormais vieille de plus de 30 ans et qui semble trouver son accomplissement dans la génération qui débute avec le nouveau millénaire. Voyons comment l’Eternel opère dans l’accomplissement de son jugement.
Pourquoi la Suisse?  Car Dieu est fidèle à sa parole:1 Pierre 4:17  Car c’est le moment où le jugement va commencer par la maison de Dieu. Or, si c’est par nous qu’il commence, quelle sera la fin de ceux qui n’obéissent pas à l’Evangile de Dieu?  Selon ce verset le jugement commence par ceux qui se reconnaissent comme appartenant à la maison de Dieu. Ce qui est explicitement démontré par la constitution helvétique.

Il faut remonter à la fin du XIIIe siècle pour la naissance de la Suisse. À l’époque trois cantons dont un demi-canton, Uri, Schwitz et Nidwald (la vallée inférieure d’Unterwald, dont Obwald, la vallée supérieure les rejoignit le même jour) signèrent un pacte que voici :

Traduction : AU NOM DU SEIGNEUR, AMEN. C’EST ACCOMPLIR UNE ACTION HONORABLE ET PROFITABLE au bien public que de confirmer, selon les formes consacrées, les mesures prises en vue de la sécurité et de la paix….

Alliance renouvelé par un Arrêté fédéral relatif à une mise à jour de la Constitution fédérale du 18 décembre 1998

L’Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu le message du Conseil fédéral du 20 novembre 1961, arrête: Préambule
Au nom de Dieu Tout-Puissant!
Le peuple et les cantons suisses, conscients de leur responsabilité envers la Création, résolus à renouveler leur alliance pour renforcer la liberté, la démocratie, l’indépendance et la paix
dans un esprit de solidarité et d’ouverture au monde…

Ces 2 actes rendent la Suisse redevable devant l’Eternel. Or à ses disciples groupés autour de lui sur la montagne, le Seigneur déclare : «Nul ne peut servir deux maîtres ; car, ou il haïra l’un et aimera l’autre, ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre : vous ne pouvez servir Dieu et Mammon». Il parle de Mammon comme d’une puissance inique, capable de prendre possession du coeur de l’homme, de le plier à sa loi et de devenir son idole. L’homme prétend se servir de l’argent, il se trompe lourdement. C’est Mammon ou plutôt Satan qui, caché derrière l’idole, asservit l’homme. C’est cet amour pour l’argent qui met l’Eternel en colère.

Retour haut de page

 

 

Sur le président Sarkozy - 2008 -

Les grands dirigeants de ce monde sont des hommes politiques de plus ou moins grande envergure, mais dont les choix de société influence  en profondeur nos destinées. De toute ma vie je n’ai jamais eu de dons spirituels pour aucun de ces hommes, même pas pour le président Bush, qui fut pourtant un acteur majeur dans l’actualité mondiale depuis les attentats du 9/11 avec ses guerres au Moyen-Orient ou la crise économique majeure qu’il initia. Mais avec l’élection du président Sarkozy cela a changé et l’Eternel a parlé.

Par prudence, j’ai dans un premier temps seulement inscrit le personnage comme une figure majeure dans mon blog, mais il me semble plus honnête d’en expliquer la raison. Pour cela je vais vous donner deux images que j’ai reçu de Dieu sur cet homme.

 La première présente le président derrière un bureau de face avec un beau costume. Il est face à une caméra et répond aux journalistes et seul la partie supérieure de sa personne est visible. Mon champ de vision se trouve derrière la caméra, puis se déplace de 180° pour se retrouver derrière le président ou désormais ses pieds sont visibles. Il trépigne nerveusement dans du…fumier.
La seconde présente le président Sarkozy dans l’ouverture d’une porte, il sourit…

Le premier don est suffisamment parlant : entre ses paroles et se qu’il fait, il y a tout un monde.  Jusque-là rien de plus banal chez un homme politique, car ils font tous la même chose, sauf qu’il faut ici donner un sens spirituel à la scène. Car ce président est aussi chanoine honoraire de l’Eglise de Rome et porte donc aussi la parole de la Grande Prostituée de l’Apocalypse. Les papes catholiques n’ont jamais eu la fibre démocratique, ils ont toujours combattu toutes les réformes libertaires de ces derniers siècles. Du protestantisme à la révolution et c’est par la force qu’ils ont plié aux exigences des peuples et non par leur conscience.  Le sang des millions de morts qui subirent leurs outrances est là pour témoigner contre eux. La prière d’Anne nous rappelle le sens spirituel du fumier : 1 Samuel 2:8  De la poussière il retire le pauvre, Du fumier il relève l’indigent, Pour les faire asseoir avec les grands. Et il leur donne en partage un trône de gloire ; Car à l’Eternel sont les colonnes de la terre, Et c’est sur elles qu’il a posé le monde.

Tout le monde sait que le président Sarkozy est l’ami des riches et ce que montre le Seigneur révèle son orientation politique, il va fouler l’indigent en expliquant par de belles paroles que les réformes qu’il va entreprendre sont nécessaires pour le bien commun.

Rappelez-vous comme en début de mandat il exaltait les vertus de la politique américaine, puis la crise ayant fait ses effets il se félicitait d’avoir en France un système qui fait barrage à la crise. Mais malgré cela il poursuivra ses réformes et foulera aux pieds tous les acquis sociaux dans ce pays afin de transformer cela en source de profits pour ses amis, accroitre la pauvreté sera sa marque politique. La richesse est une des grandes vertus de l’Eglise catholique, ainsi elle peut aider les pauvres qu’elle aura contribué créer.

Le second don, celui qui présente le président Sarkozy dans l’ouverture d’une porte souriant, bien que plus court est beaucoup plus parlant et en soit plus inquiétant. Pour beaucoup l’image est banale, mais pour moi elle est chargée d’une profonde connotation biblique dont la portée peut être lourde de conséquence si on ni prend garde. Cette image se superpose à un mot, « Babylone », dont la signification est « la porte du dieu », ce qui pour le profane doit être compris comme le seul passage vers le ciel. Ce rôle est dévolu actuellement au pontife de Rome le pape catholique qui se dit être le vicaire du Christ sur terre, donc le seul chemin possible pour aller au ciel. Si le Seigneur présente la chose ainsi, c’est que le président Sarkozy n’a pas uniquement une démarche politique dans sa vie publique, mais également religieuse et cette nouvelle orientation chez un président français peut prendre une trajectoire inattendue et lourde de conséquence pour l’Europe entière si le monde venait à être ébranlé sur ses bases et voire ses colonnes vacillées.

Retour haut de page

 

 

Une éruption de dettes - 2008 -

Le volcan Chaitén, situé à 1300 km de Santiago du Chili, est rentré vendredi 2 mai 2008 en éruption, dégageant un large panache de cendres jusqu’à une altitude de 20 km.

Un songe curieux me fut donné cette nuit. 12 mai 2008

Une gigantesque éruption volcanique se déclenche au loin, j’observe cela dubitativement. Puis soudainement comme dans une caldera, une seconde éruption, puis une troisième, etc. se déclenchent les unes après les autres. Tout autour de moi la terre entre en éruption, la chose gagne en ampleur arrive à mon niveau, m’entoure. Ce que je pense être un nuage de cendre arrive sur moi et à mon grand étonnement ce n’est pas de la cendre, mais des feuilles de papier, qui par millions retombent autour de moi. Ces feuilles représentent des dettes, des montagnes de dettes, avec le nom et la nature des emprunts pour chaque personne concernée.
A mes pieds un serpent noir gît immobile, quasiment invisible. Je me mets en mouvement et le serpent s’enfuit rapidement.

1 Thessaloniciens 5:3 Quand les hommes diront: Paix et sûreté! alors une ruine soudaine les surprendra, comme les douleurs de l’enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n’échapperont point.

Retour haut de page

 

 

De Jérusalem à Bethléem - 2008 -

24 juin 2008 Mouvement de panique mardi après-midi à l’aéroport de Tel Aviv. Au moment du départ de Nicolas Sarkozy et de son épouse, un tir a retenti : un soldat israélien venait de se suicider. Incident de dernière minute au terme d’une journée que Nicolas Sarkozy a consacrée aux territoires palestiniens, en se posant en artisan de la paix.
La mort vient de sceller la visite du président français en Israël.

Songe de l’Eternel :
Mon épouse entre dans la chambre à coucher une petite fille dans les bras. Là je lui jette une alliance trop grande pour elle, elle ne peut la mettre qu’à son majeur.
Mon épouse sort et reçoit alors un sac de farine sur le quel est inscrit « SALEM » et au-dessus représenté le symbole de la tête de mort.

La statue de Daniel (qui représente les nations) à son pendant spirituel représenté par l’Epouse de Christ qui paraîtra en en Apocalypse 12 : 1 Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. 2Elle était enceinte, et elle criait, étant en travail et dans les douleurs de l’enfantement. 5 Elle enfanta un fils, qui doit paître toutes les nations avec une verge de fer. Et son enfant fut enlevé vers Dieu et vers son trône. 6 Et la femme s’enfuit dans le désert, où elle avait un lieu préparé par Dieu, afin qu’elle y fût nourrie pendant mille deux cent soixante jours.

Selon le songe de l’Eternel, l’Epouse est désormais élue (l’anneau symbole d’élection, Genèse 24:22), prête et majeure pour recevoir l’Epoux divin.

Mais quand paraît l’Epouse dans le même chapitre paraît la bête.
Apocalypse 12 : 17 Et le dragon fut irrité contre la femme, et il s’en alla faire la guerre aux restes de sa postérité, à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus. 12-18 Et il se tint sur le sable de la mer.
13-1 Puis je vis monter de la mer une bête qui avait dix cornes et sept têtes, et sur ses cornes dix diadèmes, et sur ses têtes des noms de blasphème. 2La bête que je vis était semblable à un léopard; ses pieds étaient comme ceux d’un ours, et sa gueule comme une gueule de lion. Le dragon lui donna sa puissance, et son trône, et une grande autorité. 3Et je vis l’une de ses têtes comme blessée à mort; mais sa blessure mortelle fut guérie. Et toute la terre était dans l’admiration derrière la bête.
Les deux évènements sont liés et inséparables, l’avènement de l’Epouse et la reconstitution de l’empire romain qui portera au pouvoir l’antéchrist et le faux prophète de Rome. C’est dans ce contexte que se poursuit le songe. Salem est le nom ancien de Jerusalem (Ps 76:3) et la farine représente Bethléem (la maison du pain). Jusque dans le détail de la marque « sonnenblumen », la fleur du soleil, ou encore s’affronte l’image du fils de Dieu, le soleil du matin, avec l’usurpateur, Satan, l’astre fils de l’aube.

Dans ce songe l’Eternel identifie clairement pour moi, les évènements de la visite du président Sarkozy de Jérusalem à Bethleem, avec la vision de Jean dans Apocalypse 12 et 13. Les prophéties passent donc du verbe à la réalité. Ami d’Israël mais aussi ami de la Palestine, Nicolas Sarkozy a achevé ce voyage en terre Sainte en tentant de rétablir la confiance et la paix : un objectif important à trois semaines du lancement de l’Union de la méditerranée et celui de la prise de la présidence de l’Union Européenne le 1 juillet.

Retour haut de page

 

 

De la porte au jubilé - août 2008 -

Dans ce songe deux images se superposent, dont la seconde en filigrane est celle qui avec subtilité concerne l’Epouse de Christ.

« L’Epouse vierge véritable, est à la porte de l’assemblée et veille…
A l’extérieur Une femme vêtue de noire, grimpe à un mur. C’est une combattante, car  l’habit de cette femme est dans son style un ensemble, mêlant celui  des moudjahiddines, des ninjas et gardes suisses. Cette femme agît dans l’ombre comme un voleur, car celui qui n’entre pas par la porte est un voleur : Jean 10:1  En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand.  
(Cette femme en noire représente toutes les formes d’intégrismes qui montent dans le monde, afin d’investir les religions préparées à cela.)
L’Epouse véritable sort dans la rue, où tout est en ruine, Elle marche au milieu des gravats.
Une nouvelle femme en noire apparaît dans la rue. Cette fois elle est armée d’un fusil !
L’Epouse véritable se jette à terre, puis s’enfuit et trouve une voiture pour sa fuite, dont la porte est ouverte et nul ne peut la refermer…

Il convient maintenant de mettre cela dans le contexte actuel en laissant l’actualité parler.
Ces derniers jours des chrétiens ont été tués et des églises brûlées dans l’Etat d’Orissa en Inde. La communauté chrétienne est attaquée par des fondamentalistes hindous.

La situation des chrétiens dans plusieurs parties du monde est devenue difficile, observe dans La Stampa Andrea Riccardi. D’après le fondateur et président de la Communauté de Sant’Egidio, association catholique active dans le social et l’international, « les chrétiens sont depuis longtemps dans le collimateur des fondamentalistes hindous » . Ces derniers contestent l’action sociale menée auprès des intouchables, des hors-caste (dalits) et des animistes tribaux.

Au sud des Philippines, au moins seize civils ont été tués, lundi 18 août, dans une série d’attaques lancées par des séparatistes musulmans contre des villes à majorité chrétienne
.
Le phénomène fondamentaliste musulman est depuis quelques années la principale source de ces nouvelles persécutions. Pour comprendre sa haine il suffit de lire les programmes des mouvements les plus en vue, quelle que soit l’aire culturelle ou ethnique dans laquelle il s’exprime.

Dans de nombreux pays, la simple lecture de la constitution – établie sur la charia, la loi islamique – est édifiante. L’Arabie Saoudite est le cas le plus typique. Le culte y est interdit aux centaines de milliers de chrétiens qui travaillent dans le pays. Ils ne peuvent même pas se réunir chez eux, pour une simple prière ! Dans le nord du Nigeria, en Afghanistan, au Pakistan, en Indonésie, en Malaisie, mais aussi en Algérie, depuis la loi “anticonversion” de mars 2006, la situation est quasi identique. Ces pays d’islam ont développé une pensée structurée, à la fois philosophique et théologique, qui promeut la soumission ou l’élimination de fait, puis de droit, du christianisme.

Aujourd’hui, les chrétiens sont beaucoup moins victimes des régimes totalitaires, mais sont beaucoup plus touches par une violence aveugle et diffuse de mouvement extrémistes et fondamentalistes extrêmement déterminés à éradiquer définitivement l’image de Christ en éliminant physiquement les chrétiens.

Au long des vingt siècles passés plus de 70 millions de chrétiens ont été martyrisés, tués, exécutés, assassinés, pour Christ, mais une accélération se produit actuellement, dans les 100 dernières années plus de chrétiens sont tués que dans toutes les années combinées depuis l’année 30 après J.C.
Mais le pire est encore à venir, quand l’Eglise catholique s’associera avec l’antéchrist pour détruire le reste de la chrétienté organisé. Apocalypse 13 : 7  Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. Et il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation.
Ceci est donc pour le terrestre, mais dans le ciel aussi des évènements d’importances se passent. Car le message principal du songe est ici : La Vierge pure passe d’une porte à une autre, et ceci est essentiel, jugez en vous-même.

Le cœur du message est caché dans le non-dit, les portes.
Les portes dans l’Apocalypse sont un indicateur qui identifie l’état spirituel de l’Epouse à un temps donné. Personnellement je considère que la lettre d’Apocalypse 3 : 14 à l’Eglise de Laodicée, s’adresse à l’Eglise des derniers jours, la notre donc, aujourd’hui. Ce qui est remarquable dans l’Eglise de ce temps, c’est que le Christ n’est plus présent dans l’Eglise, mais est à l’extérieur et frappe à la porte pour y entrer…  Apocalypse 3:20  Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi.

Devenues très riches, à l’exemple des mégachurchs américaines ou de l’Eglise catholique, l’argent et la science théologique a remplacé l’Esprit Saint et donc la présence de Jésus au milieu de son Peuple. Ces assemblées ont des chefs qui sont des formes d’antéchrists qui annoncent la fin à venir.
Mais l’Epouse véritable qui ne se reconnaît plus dans ces assemblées est à la porte et veille. Nous sommes donc aujourd’hui à l’accomplissement du chapitre 18  de l’Apocalypse : 1 Après cela, je vis descendre du ciel un autre ange, qui avait une grande autorité; et la terre fut éclairée de sa gloire. 2  Il cria d’une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux, 3  parce que toutes les nations ont bu du vin de la fureur de son impudicité, et que les rois de la terre se sont livrés avec elle à l’impudicité, et que les marchands de la terre se sont enrichis par la puissance de son luxe. 4  Et j’entendis du ciel une autre voix qui disait: Sortez du milieu d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez point à ses péchés, et que vous n’ayez point de part à ses fléaux. 5  Car ses péchés se sont accumulés jusqu’au ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.

Laodicée signifie « justice du peuple » (en grec : laos peuple et dikaia justice). Le temps de Laodicée est celui des démocraties, mais aussi celui de la tiédeur spirituelle que Jésus vomit de sa bouche. L’Epouse véritable n’a plus le choix, elle doit sortir des systèmes dénominationels qui sont devenus des repaires de démons, pour répondre à l’appel de Christ.

Pour ceux qui répondent à l’appel de Jésus, le message est clair, ils seront exposés à un grand danger pendant le temps de leur passage. Il convient donc de ne pas traîner en route afin de changer son statut spirituel de membre d’assemblée à celui d’une colonne dans le temple de Dieu, Le Seigneur appelle son Peuple à retourner à l’état spirituel en vigueur avant le temps de Laodicée, revenir au temps de l’Eglise des réveils celui du temps de Philadelphie.

Apocalypse 3 : 7 Ecris à l’ange de l’Eglise de Philadelphie: Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira: 8 Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. 9 Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaître que je t’ai aimé. 10 Parce que tu as gardé la parole de la persévérance en moi, je te garderai aussi à l’heure de la tentation qui va venir sur le monde entier, pour éprouver les habitants de la terre. 11 Je viens bientôt. Retiens ce que tu as, afin que personne ne prenne ta couronne. 12 Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la ville de mon Dieu, de la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel d’auprès de mon Dieu, et mon nom nouveau. 13 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises!

Le nom de la ville Philadelphie, emprunté au grec Φιλαδέλφια signifie « amour fraternel ». Le feu du premier amour qui a poussé aux réveils du protestantisme à celui du pentecôtisme doit à nouveau brûler dans le cœur de « celui » (individuellement) qui reçoit l’appel, car il est écrit :Apo 3 : 20 Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône.
Comment répondre à l’appel du Seigneur, et pour aller où ? La réponse est dans la Parole de Dieu ! Ouvrez votre porte à Jésus, sortez des assemblées devenues des repaires de démons et soupez avec le Seigneur.

Concrètement agissez ainsi si vous êtes baptisé au nom du Seigneur Jésus Christ, et ce quel que soit votre assemblée :
- Annoncez publiquement votre retrait de l’assemblée à votre pasteur.
- Que chaque homme en charge famille se constitue en église de maison informelle, ce que devient sa famille de fait, en étant seul.
- Revenez au shabbat en famille et éventuellement avec des sœurs en Christ qui sont isolées, pour étudier et adorer le Seigneur en Esprit et vérité.

Ne vous souciez pas du nombre car le Seigneur dit : Matthieu 18:20 Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.
Le corps de Christ, (l’assemblée) sera alors reconstitué par l’Esprit. Expurgé du péché commis dans les assemblées par l’alliance faite avec des démons, une Epouse pure pourra se préparer à porter la couronne.

Je vous rappelle que ce songe de l’Eternel fur donné à l’anniversaire de la 49 ème année de mon épouse le 30 août. La charge symbolique de cette date est forte dans le sens où elle rappelle que la quarante neuvième année est celle d’un jubilé. Au terme de cette année spéciale une ère nouvelle commence : Et vous sanctifierez la cinquantième année, vous publierez la liberté dans le pays pour tous ses habitants: ce sera pour vous le jubilé; chacun de vous retournera dans sa propriété, et chacun de vous retournera dans sa famille.

L’Eternel annonce qu’après la reconstruction d’Israël, à la date anniversaire de ses 60 ans, l’Epouse des nations sera aussi reconstruite sur des bases spirituelles nouvelles, afin que l’olivier franc et celui des nations s’unissent dans le même Esprit et le même amour.

Un acte de foi fort est demandé à l’Epouse, qui doit être au moins aussi déterminée que le sont les actes criminels de ses adversaires qui ont basculé dans l’intégrisme religieux. La victoire est à ce prix.
Nous devons nous rappeler que la période de la croissance la plus rapide fut pendant les 300 premières années, quand il n’y avait pas du tout de bâtiments physiques pour les assemblées. Et aujourd’hui, tous les mouvements d’implantation d’église à extension rapide, de part le monde, se multiplient sans avoir de bâtiment physique.

A l’image du mouvement G12 qui a été lancé par le Pasteur César Castellanos, de Bogota, en Colombie. Il a senti que les méthodes traditionnelles pour « faire grandir » une église ne marchaient pas. Après avoir cherché la direction du Seigneur, il a prétendu que Dieu lui avait parlé, pour lui dire : « De quel genre d’église veux-tu être pasteur ? » Puis Dieu lui aurait montré le sable de la mer, en lui disant : « Je te donnerai cela, et beaucoup plus, si tu demeures dans ma volonté parfaite« .
Un immense nouveau méga bloc de chrétiens indépendants, cité « postdénominationalistes », croît rapidement et représente 1/5 de la totalité des chrétiens. Ces millions d’Indépendants répartis dans tous pays ne voient aucun intérêt ou aucune utilité dans les dénominations du christianisme dénominationnel.

Cette croissance numérique doit aussi s’accompagner d’une croissance individuelle de chaque disciple, qui, dans les objectifs du Mouvement, doit être rendu semblable à Jésus, et produire les mêmes miracles et prodiges surnaturels que le Maître. C’est eux les oints du temps de la fin.
Considérez cela comme un appel du shofar.

Retour haut de page

 

 

Les jumeaux du temps de la fin - août 2009 -

Un mannequin féminin se produit sur scène, cette femme est d’une maigreur affligeante. Ce corps si ténu et décharné, presque translucide tant il est maigre, tourne son visage vers moi, c’est encore un beau visage, mais son expression est celui de la mort. Autour les journalistes photographient et le public applaudit. Je change de pièce (de scène), deux hommes dans la trentaine en pleine santé attendent, se sont des jumeaux.

Ce songe renvoie à ce texte :
Esaïe 24 : 1 Voici, l’Eternel rend le pays vide et le dévaste ; et il bouleverse sa face, et il disperse ses habitants. 2  Et il en sera, comme du peuple, ainsi du sacrificateur ; comme du serviteur, ainsi de son maître ; comme de la servante, ainsi de sa maîtresse ; comme de l’acheteur, ainsi du vendeur ; comme du prêteur, ainsi de l’emprunteur ; de celui qui prête à usure, comme de celui à qui est fait un prêt à usure. 3  Le pays sera entièrement vidé et entièrement pillé ; car l’Eternel a dit cette parole. 4  Le pays mène deuil et se fane, le monde languit et se fane ; ils languissent, – le peuple haut élevé du pays. 5  Et le pays est souillé sous ceux qui l’habitent ; car ils ont transgressé les lois, changé le statut, violé l’alliance éternelle. 6  C’est pourquoi la malédiction a dévoré le pays, et ceux qui l’habitent subissent la peine de leur culpabilité ; c’est pourquoi les habitants du pays sont consumés et il ne reste que peu d’hommes. 7  Le moût mène deuil, la vigne languit ; tous ceux qui étaient joyeux de cœur soupirent ; 8  la joie des tambourins a cessé, le bruit tumultueux de ceux qui se réjouissent a pris fin, la joie de la harpe a cessé ; 9  ils ne boivent pas le vin en chantant, les boissons fortes sont amères pour ceux qui les boivent. 10  La cité de désolation est ruinée ; toute maison est fermée, de sorte que personne n’y entre. 11  Il y a un cri dans les rues au sujet du vin. Toute joie est assombrie, l’allégresse est bannie du pays ; 12  la désolation reste dans la ville, et la porte est brisée, – une ruine. 13  Car il en sera ainsi au milieu du pays, parmi les peuples, – comme quand on secoue l’olivier, comme le grappillage quand la vendange est achevée. 14  Ceux–ci élèveront leur voix, ils exulteront, ils pousseront des cris de joie depuis la mer, à cause de la majesté de l’Eternel. 15  C’est pourquoi glorifiez l’Eternel dans les pays de l’aurore, – le nom de l’Eternel, le Dieu d’Israël, dans les îles de l’occident. 16  Du bout du pays nous avons entendu des chants, Gloire au juste ! Et j’ai dit, Ma maigreur, ma maigreur, malheur à moi ! Les perfides ont agi perfidement, les perfides ont agi avec une insigne perfidie. 17  La frayeur, et la fosse, et le piège, sont sur toi, habitant du pays. 18  Et il arrivera que celui qui s’enfuit de devant le cri de la frayeur tombera dans la fosse, et celui qui monte du milieu de la fosse sera pris dans le piège ; car les fenêtres d’en haut sont ouvertes, et les fondements de la terre sont ébranlés. 19  La terre est entièrement brisée, la terre se dissout, la terre est violemment remuée ; 20  la terre chancelle, elle chancelle comme un homme ivre ; elle est ébranlée deçà et delà comme une cabane pour la nuit ; sa transgression pèse sur elle, elle tombera et ne se relèvera pas. 21  Et il arrivera, en ce jour–là, que l’Eternel visitera l’armée d’en haut, en haut, et les rois de la terre, sur la terre. 22  Et ils seront assemblés dans la fosse, comme on assemble des prisonniers, et ils seront renfermés dans la prison ; et après beaucoup de jours ils seront visités. 23  Et la lune rougira, et le soleil aura honte ; car l’Eternel des armées règnera en la montagne de Sion et à Jérusalem, et devant ses anciens, en gloire.

Comme d’habitude en quelques images simples le Seigneur exprime beaucoup de choses, c’est à nous d’y être attentif. Ce texte nous apprend que la malédiction suit l’iniquité dans la même mesure, plus elle grandit et plus se développe la malédiction, jusqu’à la destruction totale quand toute la Loi, celle de Dieu, est abolie et disparaît, entrainant le monde dans sa disparition. « Car ils ont transgressé les lois, changé le statut, violé l’alliance éternelle (c’est le mystère d’iniquité). 6  C’est pourquoi la malédiction a dévoré le pays, et ceux qui l’habitent subissent la peine de leur culpabilité. »

« Comme quand on secoue l’olivier, comme le grappillage quand la vendange est achevée. » Ce texte renvoie à Apocalypse 6:6  Et j’entendis au milieu des quatre êtres vivants une voix qui disait: Une mesure de blé pour un denier, et trois mesures d’orge pour un denier ; mais ne fais point de mal à l‘huile et au vin.
.Un reste en Israël et parmi les nations sont épargnés par la malédiction car ils ont gardé les lois de l’Eternel (le shabbat) et glorifié Son nom.

Mais malgré leur témoignage et leurs prières, le Seigneur répond : « ! Et j’ai dit, Ma maigreur, ma maigreur, malheur à moi ! » Il en sera comme du temps de Sodome, le juste sera préservé, mais la ville consumée et ce malgré l’intervention d’Abraham.

La fin du chapitre annonce la fin du monde, mais le début du cycle de destruction est annoncé ainsi : « comme de l’acheteur, ainsi du vendeur ; comme du prêteur, ainsi de l’emprunteur ; de celui qui prête à usure, comme de celui à qui est fait un prêt à usure». Cela ne vous rappelle rien ? Une crise qui commence par le crédit bancaire et qui ruine simultanément et l’emprunteur  et sa banque, c’est la crise américaine des subprimes.

Mais cela ne s’arrête pas là, ça continue ainsi : «  Le pays sera entièrement vidé et entièrement pillé ; car l’Eternel a dit cette parole. »

.Cette femme qui s’avance entièrement décharnée et marche vers sa mort certaine, est l’Amérique,  le peuple haut élevé du pays, L’hyperpuissance qui domine le monde et exalte son stars système jusqu’à la dévotion, comme avec Michael Jackson, star qui fut consumé de son vivant au sens propre et figuré du terme, jusqu’à ressembler aux monstres de ses clips. Présenté comme une icone par le président Obama, cette idole témoigne contre toute la nation de son iniquité grandissante, qui poussée à son terme consumera tout le pays.

NON ! Le pays ne connaitra pas de reprise économique durable, mais finira ruiné avant d’être totalement détruit.

La seconde image avec les jumeaux concerne le monde.
Les jumeaux renvoient à la confrontation des deux semences bibliques, celle de Dieu et du serpent. C’est par des jumeaux que les semences se séparent et affirment leur inimitié selon la loi de l’eternel. Genèse 3:15  Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité : celle–ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon.

Les jumeaux dont il est question ici sont ceux des nations, comme le furent Caïn et Abel au commencement, puis Esaü et Jacob pour Israël, chacun pour un temps de 2000 ans, les 6000 ans représentant le terme nécessaire à la création de l’Epouse.

Quand le terme des jours arrive, les paires apocalyptiques des deux témoins (les fils de l’huile représentent l’onction pour l’ensemble du corps) qui sont les yeux de l’Epouse seront face à la paire représentée par l’antéchrist et le faux prophète, se sont les jumeaux de la fin des temps.
La seconde image est une indication pour annoncer que les acteurs de la scène finale sont prêts à entrer en action. Mais seul Dieu est maître des temps et seul Lui décide du jour et de l’heure de l’action, pour nous veillons et prions

Retour haut de page

 

 

Bataille monétaire - avril 2010 -

Il y a peu un curieux songe nous fut donné. Sur un manège pour chevaux se présentent des animaux sauvages, éléphant, gorille, fauves et même une grosse pieuvre. Tous ces animaux se mirent à se battre furieusement et le plus grand et puissant de tous fut terrassé. L’éléphant s’abattit lourdement dans le sable vaincu.

Explication : depuis le début de l’année je suis la bataille monétaire en cours actuellement. Ce songe poursuit dans cette logique. Je ne retiendrais que les deux animaux qui dénotent, l’éléphant qui est terrassé et la pieuvre qui symbolise la bête qui sort de la mer.
L’éléphant représente l’Amérique républicaine et capitaliste qui domine et est puissante grâce au dollar. Mais la puissance et la domination seront vaincus car les autres animaux bien que plus petit prendront le dessus.

Cette bataille n’est pas uniquement dirigée contre un seul animal, mais tous les animaux vont se battre les uns contre les autres. Et au terme de ce combat, le plus fort sera abattu. De grands blocs économiques vont se battre pour leur survit, comme ceux du BRIC, (Brésil, Russie, Inde et Chine), l’Afrique, mais aussi la Livre anglaise, le dollar, l’euro, etc… Ceci sous-entend une période de troubles financier continus sur toute la planète, jusqu’à la chute du dollar.

Retour haut de page

 

 

La nouvelle génération politique - octobre 2010 -

Il faisait nuit.

Il y avait un pré, entouré d’une muraille en pierre de taille, claire, et une sorte de haut mur. L’herbe était bien verte et grasse.Et dans ce pré il y avait des petits éléphants, avec de longs poils laineux.
J’étais assise sur le haut de la muraille et je regardais les petits éléphants. Surtout un, qui lui était de couleur crème.Je voulais les caresser, mais une voix me disait de faire attention.
Je suis descendu du mur, et là j’ai reçu une enveloppe, avec un message sur du papier blanc. Quand j’ai ouvert l’enveloppe, une plaquette de timbres de collection était jointe à la lettre. C’était des timbres en fond blanc avec des femmes représentées dessus.

Les dons spirituels suivent avec une certaine constance le fil de l’actualité. Ainsi le Seigneur apporte Sa touche personnelle au contenu.
Nous sommes ici dans une suite logique qui complète les songes sur l’explosion de la dette et la bataille monétaire. D’une certaine manière le Seigneur précède l’évènement, non pour le prédire, mais pour le commenter au travers du blog. Il n’est pas de moi, sinon je ne l’aurais pas publié, étant trop orienté par ma sensibilité personnelle. Mais comme la destinatrice ignore totalement le sens des symboles présents dans le songe, je le retiens comme venant du Seigneur.

Dans ces temps d’inversion de valeurs bibliques, il faut être extrêmement vigilant à ce qui nous entoure. Ici le décor représente un enclos sur une terre délicieuse, en hébreu gan eden, un enclos/jardin en Eden. Ce qui est présenté ici, image une sorte d’idéale dans sa conception, comme dans le paradis de la Genèse. Dans ce monde parfait, repose une nouvelle génération, représentée par les éléphanteaux. Chez les hommes on appelle des éléphants, les hommes politiques ayant un certain poids politique dans l’appareil de leur parti.

Depuis ce congrès de Grenoble de 1973, le terme « éléphants » désigne l’ensemble des cadres historiques du Parti socialiste. Aujourd’hui, sont désignés « éléphants » les personnalités politiques du PS qui occupent une place à part dans l’histoire du socialisme (les anciens Premiers ministres), celles qui sont à la tête des grosses fédérations ou qui siègent dans des instances emblématiques comme au bureau national du PS.

Ainsi, Laurent Fabius, Lionel Jospin, Pierre Mauroy, tous trois anciens Premiers ministres, sont considérés comme des éléphants. Jack Lang, Dominique Strauss-Kahn sont également à ranger dans cette catégorie. Plus généralement, on appelle éléphant tout homme politique qui occupe un poste de responsable depuis de très nombreuses années.

Plus récemment, le terme « d’éléphanteau » est apparu dans le vocabulaire socialiste. Un éléphanteau serait un jeune responsable socialiste dont l’influence au sein du PS s’accroît et qui grimpe dans la hiérarchie du Parti. Arnaud Montebourg est parfois qualifié d’éléphanteau.
L’expression d’éléphants du PS est toujours péjorative. C’est une manière de désigner ceux qui occupent, voire monopolisent, tous les postes au détriment d’une nouvelle génération qui aurait des idées moins archaïques. Un éléphant, c’est lourd, poussif. L’expression « mémoire d’éléphant » renvoie au passé. Par conséquent, c’est surtout la droite qui emploie cette expression pour railler les vieux personnages d’une gauche qui appartiendrait au passé. Cependant, si cette expression garde encore cette connotation péjorative aujourd’hui, elle est de plus en plus utilisée par les médias, de tous bords. Ils semblent inoffensifs, mais sont dangereux, car l’éléphant reste l’animal sur terre qui tue le plus de personne..

Dans ce songe le Seigneur nous met en garde contre une nouvelle génération d’hommes politiques, qui auront pour mission de façonner ce monde idéal et totalement antéchrist de l’Europe de demain. Il suffit de suivre l’actualité pour voir avec quelle facilité les hommes de pouvoir agissent dans l’outrance, le déni démocratique et le scandale permanent, pour se faire une idée de ce qui sera fait demain.

La seconde partie est un encouragement et un ordre pour moi-même. Ecris, pour Moi (papier blanc),  à l’Epouse (timbres à l’effigie de femmes). C’est la première fois que le Seigneur fait allusion au blog sur les nombreux dons que j’ai reçu, et je pense que c’est aussi pour faire le contrepoids spirituel, face à la forte opposition de ceux qui considèrent que la politique n’a pas sa place ici. Alors non seulement je resterai ferme sur cette position, mais je vais la renforcer. Quant à ceux qui ne supporte pas le contenu de ce blog, qu’ils ne le lisent plus, tout simplement.

Retour haut de page

 

 

Les contrastes de la Pentecôte - juin 2011 -

Songe en deux parties : Un cirque itinérant vient d’arriver dans le village  et les enfants du cirque circulent dans la rue. L’un d’eux se rapproche et me prend la main en me disant « shalom ». Surpris je l’observe et remarque sa kippa, c’est un petit juif d’environ sept ans. Il me parle en anglais en me disant qu’il m’a reconnu, car il m’avait déjà vu à Jérusalem et il pense que je suis aussi juif. Je ne dis pas un mot pour ne pas le décevoir et le prend dans mes bras pour l’embrasser paternellement. A chaque phrase il change de langue, en allemand, puis en français. Il est très instruit me dis-je. Bientôt ses amis du même âge le rejoignent et une petite troupe en kippa se forme autour de moi. Ils s’installent sur une estrade au centre du village et commencent à chanter des cantiques. Les passants étonnés s’arrêtent et observent en écoutant les enfants. Je cours à la maison afin de prévenir mon épouse et les enfants de ce qui se passe sur la place du village. Mais il est l’heure de retourner au travail où les collègues m’attendent et je ne peux prévenir les miens. Puis la scène change.

Seconde partie : je me baigne dans un petit ruisseau qui descend d’une petite colline. Je me laisse porter par le courant jusqu’au bas de la colline où le ruisseau se jette dans une rivière bien plus large et moins profonde. J’ai de l’eau jusqu’aux cuisses et décide de marcher sur la berge. Brusquement de part et d’autre de la rivière, marchant dans l’eau, deux armées de chevaliers en armure, à cheval et en armes se dirigent l’une vers l’autre. Les premiers sont équipés de surcots rouges sur leurs armures et les autres de surcots bleus. Les chevaux sont équipés des mêmes couleurs que leurs cavaliers. A une centaine de mètres l’une de l’autre, les deux armées de chevaliers s’arrêtent et se font face. Je suis désormais situé juste au milieu des deux armés sur la berge, en maillot de bain et les pieds nus.
J’ignore totalement de qui il s’agit et pourquoi ils se font face. Mais une force inconnue me pousse à entrer dans l’eau. Pendant que je m’avance vers le milieu de la rivière, je remarque que les pierres du lit de la rivière ne me blessent pas, car des sandales, que je n’avais pas auparavant, me chaussent désormais. Une fois au milieu de la rivière je m’avance doucement vers l’armée des chevaliers en rouge. Au fur et à mesure de mon avancée, un équipement venu de je ne sais où, couvre mon corps. Me voilà désormais face à ce que j’identifie comme le chef de l’armée des chevaliers rouges. Je suis maintenant équipé d’une cote de maille et deux épées sont accrochées dans mon dos. Je n’ai ni étendard, ni heaume, ni écu, ni surcot qui puissent m’identifier. Visiblement le chef de l’armée rouge se demande qui je suis et ce que je fais là.

Face à ces équipages lourdement armés et protégés par leurs armures, je ne suis visiblement pas à mon avantage. J’observe attentivement l’homme de tête. Il est trop haut sur son cheval et surtout puissamment protégé par sa lourde armure et son écu pour que je puisse l’atteindre. Mais le cheval lui, est juste habillé d’un tissu rouge. Je me rends compte alors, que si le chevalier est à terre et de surcroit dans l’eau d’une rivière, l’avantage de son armure va devenir son handicap, car j’aurais le privilège de la mobilité et de la rapidité. Sans vraiment me poser de question, je m’avance en saisissant les épées dans mon dos et abas rapidement les chevaux de tête à ma droite et à ma gauche.

Face à cette action, aussi folle qu’inattendue, la troupe s’ébranle et m’entoure de toutes parts. Désormais les coups pleuvent de toutes parts du haut de leurs chevaux. Comme je n’ai même pas un bouclier pour me défendre, je peux juste contrer les coups avec mes deux épées. C’est à ce moment que l’armée bleue se mit en mouvement et chargea furieusement ses adversaires. En un instant, la bataille fit rage autour de moi et le petit fantassin qui prit l’initiative du combat fut vite oublié dans l’intensité de la guerre en cours. Fin du songe.

Je mets en relation la première partie du songe avec cette page : http://schoenel.unblog.fr/2010/06/15/netzarim-de-jerusalem/

Retour haut de page

 

 

De Chavouot au feu de la Pentecôte - août 2011 -

La fête de Chavouot sera célébrée cette année le mercredi 8 juin 2011 en Israël et les mercredi 8 et jeudi 9 juin en Diaspora. Les festivités commenceront le mardi soir 7 juin. Elle tombe traditionnellement le 6 Sivan dans le calendrier juif et constitue la Pentecôte juive puisqu’elle est la conclusion et le couronnement de la supputation des sept semaines qui la séparent de Pessah – la Pâque juive -. On la surnomme la fête des Semaines et elle commémore le don de la Thora au peuple juif sur le mont Sinaï. Mais dans la Bible nous ne trouvons nulle part mentionné le fait que Chavouot est la fête de la Promulgation de la Loi. C’est la Loi orale, appelée ” Torah ché-beal pè “, qui le porte à notre connaissance.

A Chavouot, on lit l’histoire de la généalogie du roi David, car c’est le jour anniversaire de sa naissance et de sa mort. La Meguilat Ruth nous apprend que David descend de Ruth, une Moabite. Quelle coïncidence étonnante! La plus noble famille en Israël, la dynastie royale de David, est issue de souche païenne! Or la Torah nous enseigne: “Un Ammonite ou un Moabite n’entrera pas dans la Communauté de l’Éternel” (Deutéronome, 23,4). Selon l’interprétation littérale de ce texte, l’accès au Judaïsme aurait donc été interdit à Ruth. Par conséquent un descendant d’une Moabite, devenue juive à l’encontre de cette loi, n’aurait jamais pu revêtir la dignité royale. L’exemple parfait de la grâce qui surpasse la Loi et essence même de l’évangile de Jésus-Christ.

Mais depuis l’instauration de la nouvelle alliance en Jésus-Christ, Chavouot a pris une dimension nouvelle par l’envoi du Saint-Esprit. Actes 2 : 1 Le jour de la Pentecôte, ils étaient tous ensemble dans le même lieu. 2  Tout à coup il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux, et il remplit toute la maison où ils étaient assis. 3  Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d’eux. 4  Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. 5  Or, il y avait en séjour à Jérusalem des Juifs, hommes pieux, de toutes les nations qui sont sous le ciel.
C’est donc à dessein, que j’ai choisi ce jour pour terminer mon récit de voyage en Israël. Ce voyage fut fait de contrastes puissants. Premier jour sur les hauteurs du Mont Hermon au nord au milieu des troupes de Tsahal et dernier jour au sud, à Eilat, ville de péché que j’assimile à Sodome. Ou encore nuit passée sur la frontière ouest, dans le désert du Néguev à même le sol près de Kadesh Barnea, puis transfert à l’est sur les frontières de Moab et des ruines de Gomorrhe dans les palaces de la mer morte. C’est dans le contexte de ces contrastes saisissants, qu’au terme de mon voyage, dans ce que je considère comme Sodome, que le Seigneur nous a puissamment visité.

Dans une première image le Seigneur nous révéla que désormais un temps nouveau commence, avec des fruits de l’Esprit prévus pour ce temps nouveau. La chose est confirmée par une seconde image forte, où le Seigneur montre le reste fidèle de l’Epouse qui entre dans un puissant train qui se met en marche. Mais plus explicite encore, je dévoile tel que me fut donné le songe, la conclusion de tout ceci, c’est sans équivoque.

L’Epouse de Christ se tient dans l’encadrement d’une porte. Brusquement venant du ciel, comme d’une vanne qui se serait ouverte en grand, de l’huile coule en abondance, d’abord sur le linteau, puis sur le sol en se rependant rapidement. Surprise, l’Epouse place une jarre qui se trouvait là, sous le flux continu de l’huile qui tombe du ciel. Rapidement remplie, la jarre déborde et l’huile continue de se répandre dans toute la maison. Affolée de voir les tapis, puis le sol couverts de toute cette huile, Elle cherche des draps et tout ce qui pourrait éponger cette huile. Mais rien n’y fait, inexorablement la maison se remplit sans que le flux tarisse. Puis brusquement se présente un homme qui observe calmement la scène. Lentement il saisit une allumette qu’il jette dans la maison. Instantanément l’huile s’embrase, ainsi que toute la maison et rien ne peut plus arrêter l’incendie.

Le Seigneur annonce rien de moins qu’une nouvelle pentecôte ! Clairement l’Eternel a joué sur les différentes étapes de mon voyage en Israël, pour utiliser en toile de fond les lieux, les évènements et les personnes présentes. Se furent les éléments d’un décor unique où en surimpression s’inscrit le Message de Dieu. La chose fut déjà évidente l’année dernière à la même époque, mais maintenant c’est bien plus évident et fort en symboles. Aujourd’hui la pluie tombe sans discontinuer, après le temps de la sécheresse, vient la pluie de l’arrière-saison.

Retour haut de page

 

 

Des évènements en trombes - octobre 2011 -

Au moment où j’écris ces lignes, ma fille est en vol pour Israël, afin de soutenir dans le cadre du volontariat civil l’action du SAR-EL. La concomitance de l’évènement de la libération de Gilad Shalit, qui retrouve l’uniforme de l’armée d’Israël, et celui d’un de ses enfants qui va le porter en soutient à ce peuple est un moment fort pour notre famille. La présence des volontaires dans les bases apporte du baume au cœur des soldats qui effectuent leur service militaire (trois ans pour les garçons et deux ans pour les filles) ainsi qu’aux réservistes. Si l’on reste dans le cadre des statistiques et des probabilités, le fait que ma fille prenne l’uniforme quand Gilad le retrouve est en soit exceptionnel, mais que nous retrouvions par le plus grand des hasards à l’autre bout de la France, chez une tierce personne, avec autre famille qui fait exactement la même chose avec leur fille, en même temps et dans la même unité, je pense que les lois statistiques et de probabilités explosent les conteurs. Chez les croyants cela s’appelle un miracle. L’Eternel bouscule ainsi les lois et les règles, Il rassemble ce qui doit être uni et Il sépare ce qui  doit l’être. Après la moisson vient le temps du battage où la balle est séparée du grain.

Nous sommes aujourd’hui dans le monde au même point où était Israël quand parut le Messie et que Jean s’écriait dans Matthieu 3 : 7 Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ? 8  Produisez donc du fruit digne de la repentance, 9  et ne prétendez pas dire en vous-mêmes : Nous avons Abraham pour père ! Car je vous déclare que de ces pierres-ci Dieu peut susciter des enfants à Abraham. 10  Déjà la cognée est mise à la racine des arbres : tout arbre donc qui ne produit pas de bons fruits sera coupé et jeté au feu. 11  Moi, je vous baptise d’eau, pour vous amener à la repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Lui, il vous baptisera du Saint-Esprit et de feu. 12  Il a son van à la main ; il nettoiera son aire, et il amassera son blé dans le grenier, mais il brûlera la paille dans un feu qui ne s’éteint point.  

Vu les circonstances, je vais partager un songe que je considérais comme personnel, mais qui sous certains aspects est très général.

L’Epouse marche au milieu d’un groupe de personne. Il y a une femme nue, qui lève les bras au ciel. Elle n’est pas très féminine, elle avait les cheveux courts. Nous marchons et nous avons un guide, qui nous dit de bien le suivre et de marcher sur un sentier en béton. Il est assez sévère avec nous. Le sentier nous sépare et je vois beaucoup de personnes qui attendent entre des barrières métalliques. Je me demande ce qu’ils attendent avec beaucoup de patience. Nous marchons donc derrière notre guide, et longeons la file comme parquée de personnes, qui est très longue.

Puis je vois ce qu’ils voulaient voir. En face de moi la mer. Dessus de grands bateaux, vu de face, ils étaient plusieurs, les uns à côté des autres. À côté d’eux, des immenses tourbillons d’eau comme des trombes d’eau. Ils les créaient pour aspirer l’eau, pour pêcher, puis rejetaient l’eau.

La première image fait le tri entre l’Eglise véritable qui suit fidèlement le Christ et la femme nue qui représente l’Eglise dévoyée menée par des pythies trompeuses qui prennent le commandement à la place des hommes au nom de Dieu. Face au monde (la mer) et ses évènements catastrophiques (les trombes d’eau), ceux qui écoutent leurs mensonges, comme l’enlèvement avant les tribulations, sont rassemblés et parqués comme des bêtes, alors que dans leurs dos s’éloignent ceux qui sont guidés dans le chemin étroit. En fait les spectateurs parqués voient venir précisément ce qu’ils pensent pouvoir éviter. Ce qu’ils voient venir en trombe (soit très rapidement) sont des turbulences, politiques, économiques ou religieuses qui vont les aspirer de grés ou de force dans leurs tourbillons.
Clairement la séparation est déjà effectuée, ceux écoutent encore la voie du Guide sont menés avec force et autorité sur leur chemin, dans une dynamique qui les mènent en avant, alors que ceux qui sont parqués sont contraints à l’immobilisme et voient venir toujours plus vite leur jugement.

Retour haut de page